« Bon vent »

formprof_edito.pngAu sein de l’UNSA, le dossier de la formation professionnelle a toujours été important. Nous avons toujours voulu l’appréhender dans le cadre élargi de la « Formation tout au long de la vie », cela reflète notre réflexion de fond et nos revendications constantes sur ce dossier. En effet, la formation pour l’UNSA a toujours été un outil au service d’un parcours professionnel, d’un parcours de vie, sur lequel tout citoyen actif doit pouvoir avoir une réflexion et des moyens d’action. Voilà déjà 8 ans que le dossier de la Formation Professionnelle m’a été confié. Depuis 2009, différentes réformes ont façonné le fonctionnement actuel de cette formation pour les salariés. La dernière en date est certainement la plus importante (création du CPA, du CPF et du CEP), en attendant bien sûr la prochaine !

Depuis 8 ans, j’ai essayé de porter ce mandat avec pragmatisme et réalisme. Il faut bien le reconnaître, les salariés ne sont pas forcément en appétence et ont parfois du mal à appréhender leurs droits en matière de formation. Beaucoup de patrons de TPE-PME, également, ne réalisent pas que cet investissement est vital pour le développement des compétences de leurs salariés et la compétitivité de leurs entreprises. Il faut plus que jamais dans l’avenir que l’information, l’accompagnement personnalisé soient renforcés pour tous les actifs (notamment via le CEP).

Une prochaine loi travail et une nouvelle réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage sont annoncées. Sans en présager le contenu, des droits supplémentaires seront certainement nécessaires pour construire une « exisécurité » à la française. Je ne doute pas que mon successeur porte haut les couleurs de ce dossier, au sein de notre Union, et je lui souhaite « bon vent », comme l’on dit en Bretagne avant une longue navigation.

Jean-Marie TRUFFAT
secrétaire national

Rapport d’activités 2016 de la CNCP

La commission a connu l’an passé une évolution à la hausse de ses activités selon son président Georges Asseraf

La CNCP a publié le 20 avril son rapport d’activités 2016. Malgré une hausse des effectifs, la forte demande d’enregistrement au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) a mis sous tension l’ensemble des parties prenantes. Depuis sa création par la Loi du 17 janvier 2002, les missions de la CNCP ont été renforcées à deux reprises par la volonté du législateur, conférant ainsi à la Commission un rôle croissant au sein du système de formation professionnelle de notre pays.

Lire la suite

Erasmus+

Développement de l’employabilité et renforcement des aptitudes citoyennes au cours d’une mobilité Erasmus +

L’employabilité selon l’OIT (Organisation internationale du travail) recouvre « l’aptitude de chacun à trouver et conserver un emploi, à progresser au travail et à s’adapter au changement tout au long de la vie professionnelle ». L’amélioration de l’employabilité passe par le développement des compétences transversales, pour s’adapter aux évolutions des métiers et du marché du travail. C’est ainsi que la lutte contre l’exclusion sociale et la promotion de la citoyenneté active sont au coeur du programme Erasmus+.

Lire la suite

L’heure du bilan

Les Missions locales font l’objet d’un nouveau bilan dans le cadre d’un projet de rapport sénatorial

Nous disposons d’un éclairage sur les premiers éléments d’analyse qui ressortent d’une version provisoire de ce document. Les deux sénateurs à l’origine du travail, François Patriat et Jean-Claude Requier, nous donnent une vision partagée du travail effectué par ces structures. Ils mettent tout d’abord en avant des statistiques, saluant l’activité générée avec l’accueil de plus de « 1,4 million de jeunes reçus chaque année, soit plus 30 % entre 2007 et 2015 et leur implantation de proximité (445 établissements, 6 500 sites) ».

Lire la suite

Actualité du CNEFOP

Dans un contexte de transitions, la sécurisation des parcours professionnels des actifs reste l’objectif affiché

Le CNEFOP plénier du 27 juin a permis d’échanger avec Muriel Pénicaud, la nouvelle ministre du Travail. Nous avons eu des informations sur le calendrier des réformes annoncées. Le dossier de l’apprentissage sera le premier abordé, dès septembre, en vue d’un projet de loi prévu au printemps 2018. La date d’ouverture des négociations sur la formation professionnelle reste encore à arbitrer, soit à l’automne 2017, soit en janvier 2018.

Lire la suite

Brèves régionales

Faciliter le retour à l’emploi

La région Bourgogne Franche-Comté souhaite favoriser l’accès à l’emploi durable en facilitant les embauches en contrat de professionnalisation à durée indéterminée via une aide à la formation qui va de 1000 à 2000 € (2 000 euros pour les quartiers prioritaires ou les zones rurales). Ce soutien en matière de formation représente un engagement régional de 1,4 million d’euros pour un objectif de 1 000 contrats en CDI accompagnés en 2017.

Lire la suite