Compte Personnel d’Activité (CPA) : c’est parti !

Depuis le 1er janvier 2017, tous les actifs peuvent activer leur CPA en ouvrant leur compte sur moncompteactivite.gouv.fr

Le compte personnel d’activité est un outil créé par la loi Travail du 8 août 2016 pour permettre à chaque actif de sécuriser son parcours professionnel et de faire évoluer sa carrière. Les droits sont attachés à la personne et restent acquis quelque soit le parcours de vie professionnelle et le statut : changement d’employeurs périodes de chômage, divers emplois (secteur public, secteur privé, travailleurs indépendants, réseaux consulaires).

Le CPA regroupe les droits issus de trois comptes : le compte personnel de formation (CPF), le compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P), le compte d’engagement citoyen (CEC).
L’UNSA est favorable à la création de cet outil attaché à la personne, tout au long de sa vie professionnelle, car ce sont de nouveaux droits individuels qui s’ajoutent à ceux existants (CPF notamment) et qui s’inscrivent bien dans la logique de sécurisation des parcours professionnels prévue par la Loi.

cpa.pngL’UNSA adhère au caractère universel du CPA et à l’accompagnement personnalisé dont pourront bénéficier tous les actifs, via le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP). Le CPA a vocation à être une plateforme facilitatrice pour tous les actifs utilisateurs, il devrait prochainement intégrer de nouveaux droits et services. L’objectif est de centraliser, dans une interface unique, tous les droits attachés à la personne : fiche de paie dématérialisée, mutuelle, droits à la retraites, CAF, etc.

Les questions d’accompagnement personnalisé via le CEP (Conseil en Évolution Professionnelle), de coordination des services, d’articulation des outils, de fongibilité entre comptes sont complexes, compte tenu de la diversité des parcours professionnels et des profils des bénéficiaires. Des clarifications, un pilotage et un suivi réguliers seront nécessaires afin de répondre aux besoins des actifs au quotidien.
Dans ce cadre, l’UNSA participe aux divers groupes de travail issus du Conseil d’orientation sur le CPA. Ils portent notamment sur les problématiques de l’information et la communication, de l’accompagnement du titulaire, du système d’information (géré par la CDC), du CPA des travailleurs indépendants.
En parallèle, un groupe de travail spécifique sous l’égide du ministère chargé de la fonction publique traite de l’extension du CPA aux agents de la fonction publique.
Pour l’UNSA, le CPA devra aussi rapidement s’enrichir de nouveaux droits et services, comme le Compte Personnel d’Épargne Temps par exemple, afin d’être un outil personnel dynamique et facilitateur dans le contexte des parcours de vie.