Promulgation de la Loi « Avenir Professionnel »

Un paysage de la formation professionnelle et de l’apprentissage complètement transformé.

Après le feu vert du Conseil Constitutionnel, la loi pour « la liberté de choisir son avenir professionnel » a été promulguée le 5 septembre dernier. La formation professionnelle et l’apprentissage sont donc réorganisés dans l’objectif d’effectuer une « Révolution Copernicienne » du système, souhaitée par la ministre du Travail.

Un accompagnement des actifs à renforcer

L’exécutif a estimé que « les actifs doivent se saisir de leur employabilité et gagner en autonomie » pour gagner la bataille de l’emploi !

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est donc renouvelé et monétisé, monétisation que l’UNSA n’approuve pas.

Une application mobile, considérée par l’exécutif comme LA solution efficace pour se former et retrouver un emploi, sera l’interface du parcours de formation pour chaque actif. Pour l’UNSA, un accompagnement réussi passe par un lien physique avec un interlocuteur notamment pour les personnes les plus éloignées de l’emploi et de la formation. Une centaine de décrets doivent paraître d’ici la fin de l’année, l’UNSA jugera après cette étape si le « compte y est » côté sécurité pour les actifs et vous proposera un dossier spécial sur l’ensemble de la réforme.